Actualités

Suivez les activités d'InnovaSol et de ses membres

6 actualités sur 10
Par Date :

Nous recherchons un(e) doctorant(e)

Publié le 7 Février 2019
Sujet « Injection de mousse en site contaminé pour favoriser le pompage de phase flottante »   Objectif Tester en grandeur réelle la possibilité d'injecter de la mousse pour faciliter la récupération de phase flottante. La mousse est utilisée pour bloquer l’eau de l’aquifère et ainsi favoriser le pompage de l’huile. État de l'art Dans le domaine environnemental, la mousse a été utilisée sur site une fois durant les années 1990, afin de mobiliser une pollution en solvants chlorés. A notre connaissance les travaux ont repris récemment, surtout en France. Dans le cadre de la fondation InnovaSol la thèse d'Estefania del Campo (2014) avait établi  la preuve de la possibilité de l'utilisation de tensio-actifs non nocifs pour l'environnement. Dans le cadre du projet Mousse3D, le potentiel de la  mousse pour confiner une zone source sur site réel a été démontré sur site. La thèse de Natacha Forey, en cours, vise à sélectionner les additifs pour une mousse qui résiste à l'huile en vue de récupérer du flottant. En ce qui concerne le pompage de flottant, la littérature est assez abondante sur les méthodes de pompage. La détermination des propriétés d'écoulement de l'huile en milieu poreux a été étudiée en détail lors de la thèse de Cédric Palmier effectuée dans notre laboratoire.   Démarche La perméabilité de la plupart des milieux poreux à l'huile est nettement plus faible que celle à l'eau. Les dispositifs mis en place effectuent donc un pompage à très faible débit, limitant l'efficacité de la technique. L'idée consiste donc à injecter de la mousse sur la totalité de l'épaisseur d'eau. Cette mousse a un double objectif : il s'agit de rendre la perméabilité réelle à l'eau plus faible que celle à l'huile d'une part, et aussi de limiter les mouvements verticaux de l'huile lors des variations de niveau de nappe. Afin d'obtenir une efficacité maximale, les travaux seront focalisés sur la qualité de la mousse, les caractéristiques d'écoulement des fluides dans le milieu poreux avec et sans mousse, la méthode de pompage et enfin la durabilité du système. Figure 1 : positionnement idéal de la mousse injectée sous le packer qui bloque l’écoulement de l’eau dans la partie basse de l’aquifère, ne pénètre pas la zone saturée en huile et conduit l’huile à s’écouler vers le puits. Programme La quasi-totalité des investigations seront réalisées sur site sur lequel l’épaisseur de flottant serait supérieure à 50 cm, avec si possible une bonne connaissance de la distribution du flottant (forage carotté). Les actions envisagées sont les suivantes :
  • Caractérisation détaillée des propriétés hydrodynamiques de l'aquifère (tests de pompages ciblés) et de la phase flottante (cf travaux de thèse C. Palmier)
  • Formuler une mousse résistant à la présence d'huile, étape réalisée à partir de la thèse de N. Forey, rajouter des tests sur le flottant du site suivi.
  • Calculer les paramètres d'injection de la mousse à l'aide d'une modélisation multiphasique et des caractéristiques connues de la mousse et du milieu poreux.
  • Tests d'injection sur un forage pour examiner l'apport de la mousse sur la récupération. Le matériel d'injection de la mousse étant déjà disponible (mousseurs), il faudra adapter le matériel de pompage de l'huile par ajout de packer. Suivi détaillé des quantités d'eau et de mousse prélevées. Si cela est possible sur le site, un test de géophysique électrique, voire acoustique, sera utilisé pour déterminer la position de la mousse.
  • Essai long terme sur des forages voisins pour déterminer la tenue dans le temps de la mousse mais aussi la pérennité de la position relative de la mousse et de l'huile.
  Compétences Le/la candidat(e) aura des compétences en hydrogéologie et en modélisation, et la capacité à comprendre le comportement multiphasique en milieu poreux.   Modalités de candidature : Financement de la thèse : Doctorat rémunéré Poste basé à l'ENSEGID à Bordeaux Contact : Professeur Olivier ATTEIA  - olivier.atteia@ensegid.fr  

Lire la suite

Atelier participatif sur la réhabilitation des sites et sols pollués – 18 septembre PARISS

Publié le 25 Mai 2018
Dans le cadre des rendez-vous du réseau ESSORT et à l’occasion de la présentation de ses travaux, InnovaSol vous invite à venir co-construire une approche pour répondre aux enjeux de l’optimisation des travaux de réhabilitation. Comment ?  En alternant des moments d’échange autour des poster présentant nos travaux, et des ateliers de jeux basés sur l’analyse de cas réels. Tour à tour commanditaire des travaux ou apporteur de solution vous pourrez proposer des idées et évaluer des stratégies en les mettant à l’épreuve des cas proposés. Au fil des parties, les meilleurs scores feront émerger l’approche co-construite avec laquelle vous repartirez.   Rendez-vous le 18 févier dans un espace convivial, pour un moment d’intelligence collective. Pensez-à vous inscrire, les places sont limitées !

Lire la suite

Publié le 26 Janvier 2018

InnovaSol recrute un(e) post-doctorant(e) sur le sujet :

Mesures rapides de flux de polluants volatils dans les sols.

Ce projet fait partie du Programme de recherche du consortium InnovaSol, cofinancé par l'ADEME. Il s’agit de pouvoir donner une réponse rapide lors d’aménagement de friches à la question des flux de polluants pouvant être émis par les sols, soit vers la surface (ex : volatils vers l’air intérieur des habitations), soit vers les nappes. Le projet comprendra donc un aspect pratique, avec des tests de méthodes de terrain sur des sites contaminés mais aussi une réflexion sur l’estimation des flux et des risques associés à ceux-ci. La question scientifique sous-jacente est la faiblesse constatée des méthodes prédisant les risques à partir de mesures de teneurs totales dans les sols. Il s’agit donc de remplacer cette méthode classique par des mesures directes de terrain. Si la mesure de terrain existe, elle est actuellement très longue à mettre en place. L’approche proposée envisage une mesure directe sur site (chromatographe portable). Les compétences demandées sont centrées sur les la connaissance du travail de terrain, mais aussi des méthodes d’analyse chimique de type chromatographie. Une connaissance du domaine des sols pollués et du calcul de risques serait un plus. Contrat d'un an rémunéré, à compte du 1er mars 2018 Poste basé à Bordeaux, à l'ENSEGID Modalités de candidature : Adressez vos candidatures (lettre et CV) à : olivier.atteia@ensegid.fr    

Lire la suite

URGENT : Ouverture d’un doctorat à pourvoir immédiatement

Publié le 7 Novembre 2017

InnovaSol recherche un(e) doctorant(e) pour le projet MUTASOL : Mutations foncières des sols pollués : risques et coûts.

Discipline : Aménagement de l'espace et urbanisme/Sciences économiques

Cofinancé par la Région Nouvelle-Aquitaine, le consortium InnovaSol et l'ADEME, «MUTASOL» associe les sciences humaines et sociales (IATU–Institut d’aménagement, de tourisme et d’urbanisme) et les sciences de l’ingénieur (ENSEGID - École nationale supérieure en environnement, géoressources et ingénierie du développement durable).

L'objectif principal de cette recherche interdisciplinaire consiste à proposer à la Région Nouvelle Aquitaine une méthodologie d'aide à la décision pour la réintroduction dans le marché foncier urbain des friches industrielles , via l'&élaboration des scénarios stratégiques d'aménagement et de dépollution.

Les processus de valorisation foncière (degré de capitalisation de projets et opérations de réhabilitation d'une friche dans les prix des biens immobiliers et urbains, dans la valeur foncière de la friche) et de gestion des risques sanitaires et environnementaux seront approchés collaborativement. Le contrat doctoral proposé s'attachera plus particulièrement au premier point en se fondant, pour sa partie expérimentale, sur des sites pilotes choisis en concertation avec les partenaires du contrat de recherche.

Modalités de candidature :

Financement de la thèse : Cofinancement obtenu - Doctorat rémunéré

Poste basé à Bordeaux

Conditions de candidature : Master 2 obtenu en Aménagement de l'espace et urbanisme (prérequis souhaités en stratégie foncière) ou en Sciences économiques (prérequis souhaités en analyse des coûts urbains)

Contact : Agnès BERLAND-BERTHON, Professeur en Aménagement de l'espace et urbanisme, Directrice de l'IATU-  Agnes.Berland-Berthon@u-bordeaux-montaigne.fr

   

Lire la suite

InnovaSol interviendra à AquaConSoil 2017

Publié le 24 Mai 2017

Elyess ESSOUAYED, doctorant, présentera "An innovative combination of tools to measure fluxes of contaminants in aquifer"

Session : 1b.1 Passive Samplers & Passive flux samplers le 28 juin 2017 à 11h-11h30 ROOM 3


Lire la suite

Journées « Recherche » ADEME – 10 & 11 mai 2017 à Paris

Publié le 29 Mars 2017

L'ADEME organise des journées recherche sur les outils et méthodes de diagnostic pour les Sites & Sols Pollués les 10 & 11 mai 2017 - Espace du Centenaire - Paris 12.

InnovaSol y fera une présentation du préleveur ciblé développé dans le cadre de ses travaux et apportera un regard opérationnel dans la sessoin thématique 6 : Acquisition de données multiniveaux.


Lire la suite