• Présentation des résultats de recherche – 10 novembre 2022
    • TitresAuteurs
      Projet MONIC (MONItoring des gaz et des Contaminants organiques de sites pollués en cours de remédiation) - Volet 1 : Monitoring in-situ des gaz de sites pollués : du sol à l’atmosphère
      Après une présentation des objectifs et de la méthodologie déployés dans le cadre du projet MONIC, des exemples d'application des outils de spectroscopie en mode transmission (IRTF et Raman) et en mode télédétection (IRTF) sont présentés sur différents sites en phase de diagnostic.
      Télécharger la présentation
      Philippe de DONATO , Odile BARRES , Marie-Camille CAUMON, Cyrielle BONNE, Wilfried AHOULOU, Véronique CROZE, Fabien DOMPTAIL, Noële ENJELVIN, Benjamin GIRARDEAU, Catherine LORGEOUX, Clément ZORNIG & Pierre FAURE
      Projet MONIC (MONItoring des gaz et des Contaminants organiques de sites pollués en cours de remédiation) - Volet 2 : Les outils terrain de chromatographie en phase gazeuse pour le diagnostic in-situ des sites et sols pollués
      Dans le cadre du projet MONIC, deux appareils de chromatographie en phase gazeuse (GC-MS portable Torion® & microGC 490) ont été déployés pour réaliser des diagnostic in situ. Le principe de fonctionnement de ces outils sont tout d'abord présentés puis des exemples de leur utilisation sur le terrain ciblant les phases gazeuses, liquides et solides sont montrés.
      Télécharger la présentation
      Catherine LORGEOUX, Rémi MAZEROLLES, Fabien DOMPTAIL, Benjamin GIRARDEAU, , Wilfried AHOULOU, Odile BARRES, Cyrielle BONNE, Marie-Camille CAUMON, Véronique CROZE, Philippe de DONATO, Noële ENJELVIN, Clément ZORNIG & Pierre FAURE
      Projet PHYTOCARB : Couplage phytoscreening – appareils de mesure terrain et développement de méthodes pour la détection des HAP et HC lourds
      Le projet PHYTOCARB réuni un consortium de partenaires académiques et industriels et ambitionne de promouvoir la mise en œuvre du phytoscreening comme méthode alternative de diagnostics des pollutions du milieu souterrain par le prélèvement et l’analyse des arbres présents. Les objectifs sont : 1) coupler différentes méthodes de mesure sur site sur la matrice arbre pour quantifier les COV et les métaux afin d’orienter les investigation de terrain, et 2) tester l’applicabilité du phytoscreening aux pollutions par des HAP et HC lourds.Les principaux résultats consolidés portent sur la pertinence des analyseurs terrain pour la quantification des métaux (XRF) et la détection des COHV (GC Torion®). Les tests réalisés sur les protocoles d’extraction et d’analyse des HAP et HC lourds présents dans le bois sont en cours d’interprétation. Pour la suite du projet, de nouveaux sites expérimentaux sont recherchés afin de mettre en œuvre des démonstrations de diagnostics de site à l’aide des méthodes de phytoscreening développées. A terme, le projet proposera une méthodologie de diagnostic phytoscreening pour chaque famille de polluant.
      Télécharger la présentation
      Sébastien KASKASSIAN, Héloïse THOUEMENT, Maria AGUDELO, Michel CHALOT, Chantal LORENTZ, Pierre FAURE, Catherine LORGEOUX, Cécile FABRE & Stéphane FIEVET
      Évolution spatiale et temporelle des risques liés aux flux de COVs sur sols nus : du modèle au terrain
      L'équipe InnovaSol a présenté ses travaux sur les flux de COV émis par le sol. Différentes mesures de terrain ont conduit à éliminer l'usage de piézair pour la détermination des flux, en raison de la forte hétérogénéité des concentrations gazeuses. Ce qui a conduit au développement de l'outil Mobiflux, chambre à flux de grande dimension automatisée qui permet d'obtenir des flux reproductibles. Les modèles de diffusion présentés mettent en évidence le rôle majeur de la teneur en eau des sols. A l'aide des résultats des modèles il est possible de prévoir la typologie des campagnes de mesure à mettre en œuvre selon l'estimation des risques souhaités.
      Télécharger la présentation
      Isabelle DELSARTE, Grégory COHEN & Olivier ATTEIA
      Etude RECORD - Systèmes analytiques innovants dans le domaine des sites et sols pollués
      Dans un contexte d’évolution des pratiques de terrain dans le domaine des sites et sols pollués, l’association RECORD porte une étude (réalisée par les sociétés setec lerm et setec hydratec) de référencement des développements techniques innovants et émergents applicables sur site et in situ. Ces solutions nouvelles doivent permettre un diagnostic rapide de la contamination en présence, pour les différents compartiments du sol (matrice solide, gaz du sol et eaux souterraines). En s’appuyant sur une bibliographie ciblée, des retours d’expériences utilisateurs et des échanges avec les fournisseurs de matériels, une analyse des points forts de chacune des techniques, des opportunités qu’elles ouvrent mais également des limites qu’elles présentent est dressée. En ce qui concerne la présentation, elle met l’accent sur deux solutions techniques parmi les neuf développements référencés : les capteurs fonctionnant sur fibre optique et la spectroscopie portable infrarouge.
      Télécharger la présentation
      Antoine FAURE